House of Cards : un début de saison 2 too much ?

House of Cards mort de Zoe Barnes

L’arrivée de la saison 2 de House of Cards sur Netflix le jour des amoureux n’aura pas échappé aux sériphiles, nombreux à découvrir ce week-end les premiers épisodes du thriller politique avec Kevin Spacey. Et tout aussi nombreux à assister avec stupeur à la mort d’un des personnages principaux de la série, dès le season premiere. 

A l’image de son anti-héros, House of Cards ne fait pas de sentiments. Après nous avoir privé en saison 1 d’un des personnages à la trajectoire la plus intéressante de la série, le sénateur Peter Russo (Corey Stoll), c’est la jeune journaliste ambitieuse Zoe Barnes (Kate Mara) qui fait les frais des méthodes pour le moins expéditives de Frank Underwood. Lors d’une scène qui n’aurait pas dépareillée dans un épisode de The Following, l’imminent nouveau Vice-Président des Etats-Unis envoie valser le personnage préféré des vrais journalistes en poste à Washington (comme le précisait l’année passée Laurence Haïm, correspondante pour Canal + et grande fan de la série). La malheureuse meurt sur le coup, écrabouillée par un métro lancé à toute vitesse.

Ce cauchemar de tout parisien qui se respecte pose plusieurs soucis, à commencer par sa crédibilité : un homme politique de la carrure de Frank Underwood ne se salit pas les mains lui-même, mais va plutôt commanditer le meurtre (comme pour Peter Russo). Question de sûreté. D’autre part, cette scène ne colle pas vraiment avec l’esprit du personnage, qui use de ses dons de manipulation en premier lieu pour arriver à ses fins. L’option meurtre n’apparait qu’en tout dernier recours. Dans la première saison, Frank demande à son homme de main de remettre Peter Russo sur pied car il a été « un bon soldat ». Les choses ne se déroulent pas comme prévu.

House of Cards saison 2

House of Cards se distinguait par une certaine subtilité dans la manipulation des personnages, qui prenait toute sa mesure avec l’affaire Russo. Cette scène du meurtre de Zoe Barnes apparait au contraire gratuitement choquante. Cela prouve également que Frank a saisi une opportunité, qui ne se serait pas présentée si Zoe avait reculé de quelques pas. Ce froid calculateur a donc décidé d’improviser un meurtre au beau milieu d’une station de métro. A peine a-t-il pris le temps de se visser un chapeau sur la tête pour passer incognito… House of Cards aurait-elle déjà succombé au Jump the shark dès sa deuxième saison, ou à une tendance lancée par Game of Thrones (tuons les personnages principaux dans des scènes choc) ? La suite de cette saison 2 dira si cet épisode est à voir comme les prémisses d’une chute de qualité, ou comme le premier jalon d’une tournure prise la série, et assumée par Beau Willimon.

-House of cards, saison 2 x 13 épisodes sur Netflix, à partir du 13 mars sur Canal +.

Rendez-vous sur Hellocoton !
One comment on “House of Cards : un début de saison 2 too much ?
  1. Cet épisode est sombre et c’est tant mieux pour un redémarrage. Après Zoé devenait énervante et surtout inutile. C’était avant tout un moyen pour Franck d’avoir un atout dans les médias. Maintenant qu’il est VP, il aura surement besoin d’un pion d’un autre niveau!
    La faire disparaitre me parait etre solution logique et bien sur le travail n’est jamais mieux fait que par soit même.
    De plus le meurtre de Russo n’était pas très subtil non plus : un suicide (mal)maquillé!.
    Bref c’est une série réaliste donc il n’y a pas de tueur astucieux comme dans les experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>