Trois séries « Saint-Val compatibles »

Scandal Olivia Fitz

Ce vendredi 14 février rime avec Saint-Valentin, mais aussi avec House of Cards pour les sériphiles ! Beau Willimon et Netflix ont en effet choisi cette date pour mettre en ligne l’intégralité de la saison 2 des manigances politiques de Frank Underwood : « Vous n’avez plus à débourser des centaines de dollars pour un dîner aux chandelles. Commandez chinois et regardez la série. » a commenté le showrunner sur TV Guide. Pour les moins cyniques d’entre nous, voici trois autres idées pour une soirée séries spécial Saint-Valentin réussie. 

Dates 

Cette mini-série anglaise en neuf épisodes tente de décrypter la complexité des relations amoureuses à travers des rendez-vous entre deux inconnus, proposés à chaque épisode. Au casting : des têtes connues telles qu’Oona Chaplin (The Hour, Game of Thrones), Katie McGrath (Merlin) ou Andrew Scott (Sherlock) défendent avec brio ces personnages imparfaits et attachants, en quête d’amour et bien souvent d’eux-mêmes. La série réussit le petit miracle de rester assez réaliste, tout en embellissant un peu le quotidien. De quoi faire battre le coeur des derniers romantiques à l’ère du web 2.0. Réconfortant.

Image de prévisualisation YouTube

The Mindy Project

La série parlera sans doute davantage aux filles qu’aux garçons, mais comment évoquer la Saint-Valentin et la flopée de célibataires toujours plus nombreux sans parler de la Bridget Jones de la télé US (et des années 2010), Mindy Kalling ? La showrunneuse n’a même pas pris la peine de changer le prénom du personnage central de sa série, Mindy Lahiri. Elle campe une irrésistible chieuse, accro aux top à paillettes, aux cupcakes et aux références pop’. Grande romantique dans l’âme, Mindy est toujours en quête du « bon », du prince charmant cool et glamour de ses rêves, d’un homme qui n’existe pas en somme. La série n’a rien de révolutionnaire : Sex & the city, Ally Mc Beal et bien d’autres sont passées avant. Elle se distingue toutefois par des dialogues bien troussés et un petit côté méta qui achèvera de séduire les sériphiles.

Image de prévisualisation YouTube

Scandal

Difficile de dégoter de nos jours une série qui repose en grande partie sur une histoire d’amour passionnelle façon Buffy et Angel. Heureusement, on peut compter sur Scandal et la sulfureuse liaison d’Olivia Poppe avec « Mister President » pour combler ce vide. Arrivée sur la pointe des pieds en avril 2012, la nouvelle série de Shonda Rhimes a clairement pris son envol en saison 2, à mesure que l’intrigue se recentrait sur la Maison Blanche et l’histoire d’amour impossible entre ses deux protagonistes principaux. Et comme toutes les filles qui ont lu trop de romans et vu trop de films romantiques, Olivia le dit : « I want painful, difficult, devastating, life changing extra ordinary love.« * Tout un programme.

Image de prévisualisation YouTube

*« Je veux un amour douloureux, difficile, dévastateur, extraordinaire, qui change une vie. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
3 comments on “Trois séries « Saint-Val compatibles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>