Grand Hôtel : Downton Abbey à la sauce espagnole

Grand Hôtel

Présentée pour la première fois en France lors du Festival Séries Mania, la série espagnole « Gran Hotel », logiquement rebaptisée chez nous « Grand Hôtel », arrive cette semaine sur le petit écran via la chaîne câblée Teva. Une jolie découverte dans la mouvance de l’anglaise multi-récompensée Downton Abbey.

Diffusée pour la première fois en Espagne en octobre 2011, Grand Hôtel plonge dans la vie quotidienne d’un hôtel de luxe espagnol au début du 20ème siècle. La riche et influente famille Alarcon accueille dans une ambiance des plus codifiées et raffinées la noblesse espagnole qui se plaît à séjourner au Grand Hôtel. La disparition d’une servante qui venait juste d’être promue vient bousculer tout ce beau monde. Son frère, Julio, un jeune homme plein de ressources, débarque  avec la ferme intention de découvrir la vérité…

Gros succès de l’automne 2011 avec 3 millions de télespectateurs sur la chaîne Antena 3, Grand Hôtel fait irrémédiablement penser à une autre série en costume, Downton Abbey. Les deux feuilletons partagent l’époque (début du 20ème siècle), la volonté d’exposer la façon dont fonctionnait une société de classes, et un goût pour les intrigues soap. L’héritière de la famille Alarcon, Alicia, est à l’image de Mary l’aînée des Crawley de Downton : belle et rebelle… Les deux reconstitutions historiques se valent et les clins d’œil à l’Histoire avec un grand H s’avèrent parfois les mêmes, comme le passage obligé vers la lumière électrique : alors que la Comtesse Crawley (Maggie Smith) s’en horrifie, Doña Teresa se veut plus à la pointe des nouvelles technologies en tant que propriétaire d’un hôtel prestigieux. Elle organise une grande « Fête de la lumière » pour ses clients et pour faire perdure l’image de marque de son hôtel. La différence entre les deux séries réside aussi dans le fait que les Alarcon travaillent alors que les Crawley de Downton Abbey font partie de l’aristocratie et ne s’occupent que de leur domaine, pas de clients étrangers à la famille.

Grand Hotel série

Saga à l’espagnole

Grand Hôtel appuie sur le champignon côté soap avec des intrigues moins subtilement mises en scène que dans Downton Abbey. Cette saga assume son identité ibérique avec des trahisons, amours et autres dark secrets amenés comme un toreador dans un magasin de porcelaine ! Grand Hôtel a aussi un goût prononcé pour le polar, avec un meurtre mystérieux à résoudre dans cette première saison. Pas sûr que Teva puisse la proposer en version sous-titrée, mais pour avoir visionné le premier épisode ainsi lors du Festival Séries Mania, « Gran Hotel » possède plus de saveur dans sa langue originale. En attendant une sortie DVD qui proposera une version sous-titrée, pouvoir découvrir une série espagnole récente – pas exempt de défauts mais tout de même réussie dans le genre saga d’époque addictive – sur la télé française reste une chance rare à saisir.

Grand Hôtel série espagnole

Le succès de cette première saison de Grand Hôtel prend des allures internationales avec plusieurs nominations dans différents festivals, dont deux sur le Festival de télévision de Monte Carlo 2012 qui se tiendra mi-juin, où deux acteurs sont attendus (Amaia Salamanca alias Alicia et Yon Gonzales alias Julio). La seconde saison est en cours de tournage.

Grand Hôtel : la bande-annonce

Image de prévisualisation YouTube

-Grand Hôtel, saison 1 (9 épisodes) à partir du 1er juin sur Teva

Rendez-vous sur Hellocoton !
4 comments on “Grand Hôtel : Downton Abbey à la sauce espagnole
  1. j’ai visionné tous les épisodes jusqu’au 25 juillet mais ça se termine bizarrement ou alors où et quand le dernier épisode je ne le vois pas sur tous les programmes ça m’agace de ne pas savoir la fin FL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>